Saltar a: Contenido � | Pie de la página � | Menú principal �


S

Clotilde Leguil

Dire que non : quelques remarques sur le transfert

"Que s´est-il donc passé pour que le genre soit dorénavant perçu comme un devoir-être aliénant, une marque violente venant de l´Autre et conduisant chacun à renoncer à ce qu´il a de plus singulier ? Que s´est-il passé pour que le trouble dans le genre soit inversement perçu comme un anéantissement des fondements de la civilisation ? Les questions que nous pose ce nouveau climat de tensions et de conflits au XXIe siècle sont cruciales.
Les gender studies qui ont fait du "genre" leur objet scientifique nous ont peut-être réveillés en nous forçant à reconnaître qu´en la matière, il n´y a aucune évidence. Rien ne va de soi. Ni d´être une femme, ni d´être un homme, ni d´aimer le sexe opposé ni d´aimer le même sexe."

Utilizamos cookies propias y de terceros para mejorar nuestros servicios y mostrarle publicidad relacionada con sus preferencias mediante el análisis de sus hábitos de navegación. Si continúa navegando, consideramos que acepta su uso. Puede cambiar la configuración u obtener más información en nuestra "Política de cookies".

Saltar a: Contenido � | Pie de la página � | Menú principal �