Saltar a: Contenido � | Pie de la página � | Menú principal �


S

Adorno, Francesco Paolo

Le désir d´une vie illimitée: anthropologe et biopolitique

  • Editorial: Kimé
  • Páginas: 154
  • Año: 2012
  • Precio: 20.60 €
  • EAN: 9782841745746
Disponibilidad
  • La Central del RavalInmediata
  • La Central de Callao4 / 5 días
  • La Central del Museo Reina Sofía4 / 5 días
  • La Central del MUHBA4 / 5 días
  • La Central (c/Mallorca)4 / 5 días

Il est toujours plus évident que le progrès scientifique nous rendra bientôt capables de modifier à notre gré la nature humaine. La perspective de rendre enfin réel le rêve d´une jeunesse éternelle débarrassée du poids des maladies et de la mort gagne les dernières résistances. La possibilité bientôt avérée d´altérer la nature humaine est rendue plus acceptable par l´incapacité tant de justifier la valeur de l´homme que de définir ses traits spécifiques et donc sa place dans la nature. Les raisons de l´enthousiasme qui entoure cette perspective sont nombreuses. On nous promet l´immortalité, depuis toujours rêve de l´humanité, mais aussi la survie de l´espèce dans des milieux très différents du nôtre. De plus, nous attendons de ce prométhéisme biotechnologique la libération définitive des contraintes qui nous oppriment et nous assujettissent. Les êtres humains seront libres de choisir l´identité et la forme qu´ils voudront, ils deviendront enfin totalement autonomes et responsables de la forme de leur existence, de leur bios, et donc de leurs choix. Le post-humanisme, dans ses nombreuses déclinaisons est en passe de dessiner tous les possibles scenarii d´un monde habité par des mutants, des cyborgs, des êtres hybrides finalement capables de contrôler tous les aspects de l´existence et de vivre en pleine liberté. Le but de ce travail est de pointer les présupposés idéologiques implicites, les points de fuite, les ombres d´un tableau si agréable dans lequel, nous dit-on, le mariage de l´esthétique et de l´éthique engendrera un espace de liberté absolue. L´idéologie de la manipulation de l´homme se développe (et ne peut se développer que) à l´intérieur de la configuration politique de la modernité en tant que biopolitique telle que Foucault l´a définie. Dans ce sens, il nous est apparu que le post-humanisme n´est que le résultat et la construction théorique de la biopolitique qui le fonde, le justifie et le promeut. Alors peut-être une forme de résistance se trouve dans un processus de réappropriation de la mort.

Utilizamos cookies propias y de terceros para mejorar nuestros servicios y mostrarle publicidad relacionada con sus preferencias mediante el análisis de sus hábitos de navegación. Si continúa navegando, consideramos que acepta su uso. Puede cambiar la configuración u obtener más información en nuestra "Política de cookies".

Saltar a: Contenido � | Pie de la página � | Menú principal �