Saltar a: Contenido � | Pie de la página � | Menú principal �


FR

Edwards, Michael

Bible et poésie

Ce livre soutient que nous ne lisons pas la Bible comme elle prétend être lue, et qu´une lecture plus appropriée modifierait notre manière de comprendre le christianisme. La Bible abonde en poèmes. Dans l´Ancien Testament, la poésie se trouve non seulement dans les livres dits "poétiques", mais dans la plupart des livres de prophétie ; elle est fréquente dans les livres historiques. Dans le Nouveau, en plus des innombrables citations poétiques de l´Ancien, on découvre des poèmes et des cantiques, et l´Apocalypse, dernier livre de la Bible, résume l´ensemble de la Révélation dans un ouvrage poétique et visionnaire. En enseignant la vérité, Jésus parle souvent en poésie. Jésus ne définit pas le royaume des cieux par des propositions à analyser : il l´évoque dans une série de comparaisons et de brefs récits, comme "un trésor caché dans un champ", "un homme semant du bon grain..." Il se présente lui-même, non pas comme la deuxième Personne de la Trinité, mais comme "la vraie vigne", "la lumière du monde", "le bon berger", "le chemin, la vérité et la vie" - comme un ensemble de noms poétiques à sonder de la même façon que nous sondons un poème. Nous ne pouvons comprendre de Dieu que ce qu´il nous a révélé. Le christianisme est étrange, qui suppose que la réalité à tout moment est imprégnée d´une autre réalité, d´une transcendance immanente. La parole salvatrice et poétique de la Bible nous engage à chercher, non pas l´existence de Dieu, mais sa vie. Personnel et passionné, ce livre invite à redécouvrir la Bible et la foi chrétienne.

Utilizamos cookies propias y de terceros para mejorar nuestros servicios y mostrarle publicidad relacionada con sus preferencias mediante el análisis de sus hábitos de navegación. Si continúa navegando, consideramos que acepta su uso. Puede cambiar la configuración u obtener más información en nuestra "Política de cookies".

Saltar a: Contenido � | Pie de la página � | Menú principal �