Saltar a: Contenido � | Pie de la página � | Menú principal �


AT

Caravaggio à Rome. Amis et ennemis

  • Editorial: Fonds Mercator
  • Año: 2018
  • Precio: 0.00 €
  • EAN: 9789462302303
Disponibilidad
  • La Central de CallaoPor confirmar
  • La Central del Museo Reina SofíaPor confirmar
  • La Central del MUHBAPor confirmar
  • La Central del RavalPor confirmar
  • La Central (c/Mallorca)Por confirmar

Né en 1571, Michelangelo Merisi, dit Caravage, va révolutionner la peinture italienne du XVIIe siècle par le réalisme de ses toiles et par son usage novateur du clair-obscur, et devenir le plus grand peintre naturaliste de son temps. Le catalogue d´exposition sera consacré à la carrière romaine de Caravage et au milieu artistique dans lequel il a évolué : comme les études les plus récentes l´ont montré, le peintre entretenait des relations étroites avec les cercles intellectuels romains de l´époque. L´exposition s´intéressera ainsi aux rapports de Caravage avec les collectionneurs et les artistes, mais aussi avec les poètes et les érudits de son temps, liens qui n´ont jamais fait l´objet d´une exposition. Il s´agira tout d´abord d´évoquer la vie à Rome au début du XVIIe siècle, en montrant l´activité des grands ateliers dans lesquels Caravage fait ses premières armes. C´est aussi à cette période qu´il fait des rencontres qui vont être déterminantes pour sa carrière, celles du marquis Giustiniani (1564 - 1637) et du cardinal Francesco Maria del Monte (1549 - 1627) : ils deviennent deux des plus grands mécènes de Caravage et lui adressent de nombreuses commandes. Évoquer ces collections, fréquentées par les amateurs et les artistes, permettra aussi de montrer l´influence de Caravage et des thèmes qu´il choisit sur les peintres européens. Après les amis et les soutiens de Caravage, cet ouvrage s´attachera à présenter ses ennemis et rivaux présents sur la scène artistique romaine de ce temps. Caravage, qui ne voulait pas être imité et qui le fut pourtant malgré lui, s´est parfois opposé à ses contemporains, à l´occasion de discussions, de procès, et même de rixes.
Cette carrière romaine s´achève en 1606, quand, au cours d´une discussion très animée, Caravage tue Ranuccio Tomassoni. Condamné à mort suite à cette rixe fatale, Caravage est contraint à l´exil, mais ses plus fidèles mécènes continuent à s´intéresser à son destin. À Zagarolo, non loin de Rome, c´est sous la protection de la famille Colonna que Caravage peint Les Pèlerins d´Emmaüs, un chef-d´oeuvre qui témoigne d´une nouvelle démarche stylistique, et une mystérieuse Madeleine en extase.

Utilizamos cookies propias y de terceros para mejorar nuestros servicios y mostrarle publicidad relacionada con sus preferencias mediante el análisis de sus hábitos de navegación. Si continúa navegando, consideramos que acepta su uso. Puede cambiar la configuración u obtener más información en nuestra "Política de cookies".

Saltar a: Contenido � | Pie de la página � | Menú principal �